Menu Site Découvrir De Gaulle
1004122-Charles_Maurras

Charles MAURRAS

Tous droits réservés.

Né le 20 avril 1868 à Martigues (Bouches-du-Rhône), à Paris à 17 ans, il collabore à divers périodiques, dont La Cocarde, revue boulangiste républicaine dirigée par Maurice Barrès. S’engageant dans les luttes politiques avec l’affaire Dreyfus, il crée en 1899 L’Action française où le rejoint Léon Daudet. Il y diffuse des thèses nationalistes et antiparlementaires. Ayant progressivement converti les dirigeants de la Ligue d’Action Française au monarchisme, en tant que “nationalisme intégral”, il rompt avec le nationalisme républicain de la Ligue de la Patrie française et de Maurice Barrès. Il est mis à l’index par le Saint Siège en 1926. Antigermanique, il admire Mussolini et Franco, puis salue comme “divine surprise” l’arrivée de Pétain au pouvoir. Pendant l’Occupation, il s’oppose aux collaborateurs de Paris et aux “dissidents” de Londres. Arrêté en septembre 1944, condamné à la réclusion perpétuelle et à la dégradation civique le 27 janvier 1945, il est exclu de l’Académie française (élu en 1938). Détenu à Riom puis à Clairvaux, gracié en 1952 et placé en résidence surveillée dans une clinique, il meurt le 16 novembre 1952.