Menu Site Découvrir De Gaulle
daladier

Edouard DALADIER

Il naît, le 18 mai 1884, à Carpentras (Vaucluse) d’un père boulanger. Professeur agrégé d’histoire, il s’engage dans la politique, devient maire de sa ville natale en 1911 et député radical-socialiste du Vaucluse à partir de 1919. Concurrent d’Édouard Herriot, son ancien professeur, au sein du Parti radical qu’il préside en 1927-1930 puis en 1936-1938, il incarne l’aile gauche favorable à une alliance englobant les communistes. Sept fois ministre entre 1924 et 1932, il devient président du Conseil et ministre de la Guerre en 1933, puis président du Conseil et ministre des Affaires étrangères en 1934, mais il est renversé après le 6 février. Président du Conseil et ministre de la Défense nationale et de la Guerre entre avril 1938 et mars 1940, il signe les Accords de Munich (29 septembre 1938). Arrêté par Vichy après l’échec de son embarquement sur le Massilia pour l’Afrique du Nord, il est jugé au procès de Riom. Déporté en Allemagne (43-45), il retrouve, à la Libération, son mandat de député (1946-1958), et redevient président du Parti radical-socialiste en 1957-1958. Il meurt le 10 octobre 1970.