Menu Site Découvrir De Gaulle
sod-darlan_t700

François DARLAN

Né à Nérac (Lot-et-Garonne) le 7 août 1881, il sort de l’École Navale en 1901 et participe brillamment à la Première Guerre. Directeur de cabinet du ministre de la Marine de 1925 à 1934, il dirige de 1934 à 1936 l’escadre de l’Atlantique et est nommé chef d’état-major de la Marine par Blum, séduit par cet amiral républicain. Favorable à l’armistice, il devient secrétaire d’État à la Marine de Vichy en juin 1940, vice-président du Conseil et successeur désigné du Maréchal en février. Il cumule d’énormes pouvoirs. Favorable à la collaboration politique et militaire avec Hitler, il concède, par les protocoles de Paris en 1941, l’ouverture de certains ports français d’outre-mer. Au retour de Laval (17 avril 1942) il démissionne de ses fonctions gouvernementales. Commandant en chef de l’armée d’armistice, il est à Alger lors du débarquement allié le 8 novembre 1942. Soutenu par les Américains il se proclame Haut Commissaire en Afrique du Nord, mais est assassiné le 24 décembre à Alger par un jeune résistant royaliste, Fernand Bonnier de la Chapelle.