Menu Site Découvrir De Gaulle
doriot

Jacques DORIOT

Assemblée nationale

Il est né le 26 septembre 1898 à Bresle (Oise). Ouvrier à Saint-Denis, il milite à partir de 1916 aux Jeunesse socialistes. Mobilisé en 1917, il est fait prisonnier. En 1920, il adhère au Parti communiste. Membre dès 1922 du présidium du comité exécutif de l’Internationale communiste, il devient secrétaire de la Fédération française des Jeunesses communistes en 1923. Contre l’occupation de la Ruhr, il est en prison lorsqu’il est élu député de la Seine en 1924. Maire de Saint-Denis en 1931, il est exclu du PC en 1934 pour avoir pratiqué une politique unitaire, après le 6 février 1934. Réélu député de la Seine en 1936, il fonde le Parti Populaire Français (PPF), d’inspiration nationale-communiste. Préconisant une politique de collaboration avec l’Allemagne dès 1939, il dirige le journal collaborationniste Le Cri du Peuple, et s’engage en 1942 dans la Légion des volontaires français contre le bolchevisme (LVF), combattant sous l’uniforme allemand. Il meurt dans sa voiture, mitraillée sur une route allemande par un avion, le 22 février 1945.