Menu Site Découvrir De Gaulle
UNSPECIFIED - CIRCA 1935:  Leon Blum (1872-1950), French politician.  (Photo by Gaston Paris/Roger Viollet/Getty Images)

Léon BLUM

Il est né à Paris le 9 avril 1872. Après l’École normale supérieure, il mène une carrière littéraire et juridique.

Lors de l’Affaire Dreyfus, il adhère au Parti socialiste et collabore à L’Humanité de Jean Jaurès. Il s’oppose à la disparition de la SFIO au congrès de Tours de 1920. Fondateur du nouvel organe national, Le Populaire, il devient le chef de la SFIO. Député de la Seine (1919-1928), battu en 1928, il est élu à Narbonne (1929-1940).

Avec la victoire du Front populaire, il devient Président du Conseil (juin 1936), on lui doit les Accords Matignon, la loi des 40 heures, les congés payés, les nationalisations. L’échec de sa politique économique et financière, la non-intervention dans la guerre d’Espagne, l’antisémitisme croissant entraînent sa chute (juin 1937), et à nouveau en mars 1938.

Il dénonce les Accords de Munich (septembre 1938), et refuse de voter les pleins pouvoirs à Pétain le 10 juillet 1940. Jugé au procès de Riom, il est livré aux Allemands et déporté.

Président du Conseil du dernier Gouvernement provisoire (décembre 1946-janvier 1947), il s’oppose, par la suite, aux excès du régime parlementaire comme à de Gaulle.

Il meurt le 30 mars 1950.