Menu Site Découvrir De Gaulle
bio_petain

Philippe PÉTAIN

Né le 24 mai 1856 à Cauchy-la-Tour (Pas-de-Calais), il fait Saint-Cyr et l’Ecole supérieure de Guerre.
Général en août 1914, il participe à la bataille de la Marne. Joffre lui confie le commandement de Verdun (février 1916) où la victoire lui vaut d’être nommé chef d’état-major général. Maréchal de France (1918), il prend part à la campagne du Rif.
Vice-président du Conseil supérieur de guerre et inspecteur général des armées (1930-1931), il est ministre de la Guerre (après le 6 février 1934), ambassadeur en Espagne (1939).
Rappelé par Reynaud, il est vice-président du Conseil le 18 mai 40, chef du gouvernement le 16 juin, et signe l’armistice le 22. Investi des pleins pouvoirs par l’Assemblée nationale (10 juillet), il est chef de l’Etat français et veut imposer la Révolution nationale. Après l’entrevue de Montoire avec Hitler le 24 octobre, il s’engage dans la collaboration.
Replié à Sigmaringen fin 44, il rentre en France en avril et comparaît devant la Haute Cour de Justice. Condamné à mort, sa peine est commuée par de Gaulle en détention à perpétuité à l’île d’Yeu où il meurt le 29 juin 1951.
Membre de l’Académie française en 1929, il est radié en 1945.

Sommaire du dossier

Autres ressources en ligne