Menu Site Découvrir De Gaulle
AVT_Stanislas-Fumet_2131

Stanislas FUMET

Tous droits réservés.

Né le 10 mai 1896 à Lescar (Pyrénées atlantiques), il fonde en 1910 sa première revue, La Forge, et en 1914, avec son père, le compositeur Dynam-Victor Fumet, une revue politico-artistique, Les Echos du silence. Infirmier militaire durant la Première Guerre mondiale, il devient une des figures marquantes du catholicisme social. En 1937, il prend la direction de l’hebdomadaire Temps présent, auquel participent François Mauriac, Jacques Maritain et Paul Claudel. Etabli à Lyon en 1940, il en poursuit la parution sous le titre de Temps nouveau jusqu’à son interdiction, en 1941. Cofondateur de la publication clandestine Cahiers du témoignage chrétien, il est arrêté en 1943, et libéré sept mois plus tard. A la Libération, il fait reparaître Temps présent, jusqu’en 1947. Président de la Société Paul Claudel, il est membre directeur du centre des intellectuels français (1951). Auteur de nombreux ouvrages, producteur d’émissions littéraires à l’ORTF, il reçoit le Prix catholique de littérature en 1979. Il meurt à Rozès (Gers), le 1er septembre 1983.