Menu Site Découvrir De Gaulle
fondation-chine

La Fondation Charles de Gaulle et la Chine

1970 à nos jours Politique étrangère

Ayant pour mission d’entretenir la mémoire du général, la Fondation Charles de Gaulle a naturellement développé des relations avec la Chine. Depuis la célébration du 40ème anniversaire de l’établissement des relations entre la France et la République populaire de Chine, la Fondation a acquis une légitimité incontestée, tant vis-à-vis de l’Etat que des autorités chinoises.

Elle entretient ainsi depuis le début des années 2000 des relations privilégiées avec la Chine. En témoigne la visite qu’effectue le président Hu Jintao au siège de la Fondation à Paris, en janvier 2004, à l’occasion du quarantième anniversaire de la reconnaissance par la France du Général de Gaulle de la Chine Populaire du président Mao.

En ouverture de l’année de la France en Chine, à l’automne 2004 et au printemps 2005, la Fondation Charles de Gaulle présente une exposition intitulée “Charles de Gaulle, l’Homme des tempêtes”. Cette exposition, installée successivement à Pékin, Shanghai, Wuhan et Chengdu, attire plus de 350 000 visiteurs.

Les liens de la Fondation Charles de Gaulle avec la Chine s’inscrivent aussi dans la durée. Le programme d’échange Charles de Gaulle qu’elle a mis en place a permis à de jeunes diplomates chinois de venir étudier les relations internationales à Sciences Po ou HEC, et met en contact régulier avec leurs homologues chinois une délégation de jeunes élites françaises.

De même, pour marquer la célébration du cinquantième anniversaire et lancer l’année de commémorations franco-chinoises, la Fondation a organisé un déplacement officiel du 24 au 30 janvier 2014. La délégation a été accueillie par l’Institut des Affaires étrangères du peuple chinois, le partenaire de la Fondation depuis 2005. Le programme comprenait des cérémonies préparées depuis près de deux ans par la Fondation (concert, colloque etc…). Les retombées dans la presse français comme dans la presse chinoise ont été abondantes qu’il s’agisse d’articles dans la presse écrite, d’interviews ou de reportages à la télévision et à la radio qui ont permis de rappeler l’importance du geste de 1964.

Dans la continuité de ce déplacement, le 26 mars 2014, comme son prédécesseur dix ans plus, le président Xi Jinping, accompagné par trois vice-premiers ministres, est venu au siège de la Fondation. A l’occasion de sa première visite d’Etat en France, dans le cadre du cinquantième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la République française et la République populaire de Chine, il a donc rendu hommage pendant trois-quarts d’heure au général de Gaulle.