Menu Site Découvrir De Gaulle
d_lille

Naître à Lille à la fin du XIXème siècle

1890-1914 Economie,

Lille en 1890

Charles de Gaulle a vu le jour le 22 novembre 1890 au 9 de la rue Princesse à Lille  dans la demeure de ses grands-parents maternels, qui abritait jusqu’en 1889 la fabrique de tulle de son grand-père, Jules-Emile Maillot. Ce dernier avait introduit à Lille une technique de fabrication du tulle (tissu léger, fin et transparent) jusque-là inconnue en France. La ville dans laquelle naît le petit Charles de Gaulle connaît depuis la seconde moitié du XIXème siècle un essor industriel et commercial important : c’est la révolution industrielle. Les usines s’installent en périphérie de la ville et de petits ateliers de textile fonctionnent jusque dans les rues du centre.

Avec le développement économique, Lille s’agrandit. De larges boulevards (actuels boulevard de la Liberté, boulevard Vauban, boulevard Victor Hugo) sont percés et des places aménagées. Peu à peu, les quartiers de Lille se divisent selon les différentes couches de la population. Les classes dirigeantes, enrichies par l’essor industriel, se font construire des hôtels particuliers sur les grands boulevards. Les belles façades s’alignent sur ces nouvelles artères, et les maisons de la moyenne bourgeoisie s’élèvent dans les rues voisines.

Le quartier de la rue Princesse est plus hétéroclite : la maison des grands-parents de Charles de Gaulle est typiquement bourgeoise mais le quartier est plus populaire : non loin de là, le canal de la Basse-Deûle a attiré des entrepôts, des abattoirs, des commerces et des entreprises artisanales.

 

La France à la fin du XIXème siècle

La France en 1890 vit depuis presque vingt ans sous le régime républicain. La République a été proclamée le 4 septembre 1870 après la défaite de la France face à la Prusse. Les lois constitutionnelles ne sont votées qu’en 1875. La France dans laquelle grandit le jeune Charles de Gaulle est celle d’une liberté qui s’affirme – des lois prévoient la liberté syndicale et celle de constituer une association. La République cherche également à renforcer les chances de chaque citoyen, en votant deux grandes lois scolaires.

Certes, la stabilité de la République est perturbée à plusieurs reprises. La menace que fait peser le général Boulanger sur le régime en 1888, puis l’Affaire Dreyfus (1894-1906), sont des moments très graves pour la IIIème République. A ces crises politiques s’ajoute, de 1873 à 1890, une dépression économique.

Toutefois, à partir de 1900, la France entre dans une période prospère, au point que les premières années du XXe siècle seront plus tard qualifiées de ” Belle Epoque “. Sur le plan économique, le développement est considérable et permet au pays d’entrer dans la modernité. La conquête coloniale est à son apogée. La France rayonne également dans le domaine artistique.