02 mars 1916

Charles de Gaulle est blessé à Douaumont et fait prisonnier

Bridgeman-Giraudon

Lors de son baptême du feu, le 15 août 1914, le lieutenant de Gaulle est blessé à la jambe à Dinant en Belgique.

Évacué, il ne peut rejoindre le front qu'en octobre. Promu capitaine le 10 février 1915, il est blessé une deuxième fois à la main gauche le 10 mars au combat de Mesnil-les-Hurlus.

Il est touché une troisième fois à la cuisse lors de la bataille de Verdun à Douaumont, le 2 mars 1916. Laissé pour mort, il reçoit une citation à titre posthume à l'ordre de l'armée. Fait prisonnier, il est enfermé entre autres dans la forteresse d'Ingolstadt en Bavière.