15 août 1944

Débarquement de Provence

ECPAD

Initialement baptisé "opération Anvil" puis "Dragoon", le débarquement en Provence doit permettre de soulager le front normand.

Contrairement au débarquement en Normandie, les Forces françaises sont étroitement associées aux opérations : l’Armée B, commandée par le général de Lattre de Tassigny et forte de plus de 250 000 hommes, fait partie des troupes placées sous commandement américain.

L’avancée est bien plus rapide que prévu : dès le 17 août, les Allemands reçoivent l’ordre de se replier. Avec le soutien de la Résistance intérieure, Toulon et Marseille sont libérées dès le 28 août. La remontée de la vallée du Rhône permet d’effectuer le 12 septembre à Nod-sur-Seine (Bourgogne), avec 4 mois d’avance sur la date initialement prévue, la jonction entre les Forces françaises débarquées en Normandie et en Provence.