Menu Site Découvrir De Gaulle

RPF (Rassemblement du peuple français)

Le parti gaulliste est créé en avril 1947, dans un contexte de forte tension internationale. Le général estime possible l’éclatement d’une nouvelle guerre mondiale à laquelle la IVe République serait incapable de faire face. Il s’agit donc pour lui de rassembler les Français pour « promouvoir et faire triompher, par-dessus les différences des opinions, le grand effort de salut commun et de réforme profonde de l’Etat » (discours du 7 avril 1947 à Strasbourg). La création du RPF pouvait surprendre de la part d’un homme qui s’était toujours opposé à la logique des partis, refusant d’ailleurs de fonder un mouvement politique pendant la guerre ou à la Libération. Néanmoins, dans un premier temps, son succès populaire est fulgurant : fort de 400 000 adhérents, il remporte un succès éclatant aux élections municipales d’octobre 1947, prenant la tête des treize plus grandes villes françaises. Mais le parti gaulliste ne parvient pas à capitaliser ce premier succès électoral et à garder ses adhérents, connaissant même un échec aux législatives de 1951. De Gaulle en tire les conséquences en mettant le rassemblement en sommeil, partiellement en 1953, puis totalement en 1955. On peut penser cependant que l’expérience politique acquise par le général dans le cadre du RPF lui a servi dans sa reconquête du pouvoir en 1958.